Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hyppo PRESS

Hyppo PRESS

Menu
Frexit 2017

Frexit 2017

Frexit 2017

L'idée n'est pas unanimement partagée mais une majorité des candidats à la présidentielle française appuient clairement pour faire sortir la France de l'Union Européenne. Nombreux sont ceux à soutenir que cette solution serait logique et modérée.

L'exemple légalement réussi de la sortie de l'Union Européenne par la Grande-Bretagne est souvent ramené sur le tapis en oubliant de préciser que le Brexit n'est qu'à peine lancé (signé le 29 mars dernier, il doit se conclure dans deux ans), que les britanniques ne s'en tirent pas indemnes (ils doivent solder leurs engagements pour près de 60 milliards d'euros et négocient également avec les Irlandais du Nord et les Écossais pour ne pas déboucher sur un éclatement du royaume) et que les situations ne sont pas les mêmes au départ (les britanniques ne faisaient pas usage de la monnaie unique {€uro} et n'étaient pas membres de l'espace de libre circulation {Schengen}).

Un autre argument souvent soutenu pour justifier une sortie de l'UE est l'aspect autoritaire de cette union (à un point quasi-dictatorial) et son assujettissement au gouvernement allemand (ou américain selon). Réfuter toutes les annonces tentant de prouver ce fait serait assez long mais rappelons que la Communauté Économique Européenne crée en 1957 (qui a débouchée sur l'Union Européenne en 1993) a été montée par six pays européens (France, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg et Italie) pour leur développement et se montrer indépendant face aux États-Unis.

La structure de cette union n'a eu de cesse d'évoluer depuis 60 ans et se tient toujours prête à l'adaptation. Pour poursuivre sur cette flexibilité, les Lois édictées par l'Union Européenne sont transcrites prioritairement dans les textes de chaque nations avec une liberté d'adaptation laissé à chaque gouvernement. En d'autres mots, l'image de l'UE est avant tout celle que lui donne chaque État.

Frexit 2017